Se focaliser sur ce qu'on a déjà

 

 

Est-ce que tu es souvent en train de te focaliser sur ce que tu n'as pas ?

Est-ce que tu es souvent en train d'envier les autres pour leur talent ?

Ces derniers jours, j'étais dans cet état d'esprit. J'aurais voulu être une grande photographe, vidéaste, une graphiste, une dessinatrice... Une artiste visuelle. Une très grande artiste visuelle.

Pourtant, je le sais que je suis une artiste corporelle, mais m'en fou moi, je veux être une artiste visuelle. 

 

 

Sauf qu' à force de voir ce que je n'ai pas, je ne vois plus du tout ce que j'ai déjà. 

Ce que je possède déjà : MES RICHESSES.

J'ai compris cela suite à une vidéo sur la gratitude que Lyvia Cairo a posté. Elle nous invitait à écrire ce sur quoi nous étions ingrates en quelque sorte.

Et boum chakalaka boum-boum-boum !!!!  Je ne vois pas ce que j'ai déjà au niveau de mes compétences, de mon savoir-faire, de mes talents...

Mon corps. Ma voix. Mon esprit. Mon ressenti. Mon intuition.

Et le pire, c'est qu'il y a cette impression que ce n'est pas honorable. C'est facile. C'est limpide donc cela ne doit pas être valorisé. 

Mais il va falloir que nous regardions dans notre propre caverne d'ali baba les amis. Nous avons nos propres richesses, dons et talents.

 

Je n'ai pas encore trouvé ma solution pour remercier, utiliser et magnifier ce que j'ai déjà, mais j'y travaille.

J'ai longtemps pensé que l'écriture n'était pas fait pour moi. Je vous ai raconté mon histoire d'ailleurs et pourtant, il y avait quelque chose qui me disait de ne pas abandonner. J'ai reçu des compliments et à chaque fois cette même réaction "eeeeeeeeeeeeuuuuuuuuuuhhhhhhhhh mais tu es certaine qu'on parle de MON écriture bichette parce que tu étais peut-être fatiguée ou peut-être que tu es tombé sur la tête en te wake-up ce matin" 

Un jour, elle nous a demandé d'écrire tous les jours pour propager notre message et je l'ai fait sans me poser de questions, sans me prendre la tête avec des comment, pourquoi...J'ai juste écris et cela a plu puisque de 24 personnes qui me suivaient, je suis passé à 56  sur ma page Facebook (C'est tellement oufff pour moi, mais je sais que pour beaucoup ce n'est clairement rien )  

 

"Arrêter de penser/réfléchir et faire seulement. Mon style attirera qui veut bien et laissera qui ne veut pas."

 

 

Je pense donc que je revis ce même phénomène avec le visuel. Je sais que j'ai une capacité, mais elle se cache la petite filoutte.

Je me dis que peut-être toi aussi, tu envies des talents et pourtant au lieu d'abandonner, tu persistes. Je pense qu'il y a quelque chose à faire, qui veut et qui va sortir. CONTINUE !!!!

Arrêter de penser réfléchir et faire seulement. Ton style attirera qui veut bien et laissera qui ne veut pas.

 

Biss

Cindy


 

PS : c'est la saison de la farniente. L'été est propice au renouveau et au changement. 24identités en subit un énième est va devenir :

-Une entreprise qui prône une relation au CLIENT plus saine.

-Une entreprise qui t'aide à propager ton message d'une façon visuelle. (scénographie, stop motion, photo, vidéo…)

-Une newsletter-magazine-audio/vidéo qui mettra en valeur le message d’un coach et/ou d’un acteur du bien-être par mois.

 

PS2 : initialement, j’avais commencé cet article par un autre qui se nommait *La peur de voir trop grand* en voici un extrait : « J'aime être une choriste et en même temps une cheffe d'orchestre (celle qui participe, qui utilise son art et qui dirige la cadence) à la fois dans l'ombre et dans la lumière. Mes idées et mon message seront dans la lumière et c'est suffisant. Si j'étais un artiste, je pense que j'aurai sûrement été plus proche d'une Sia ou de Daft Punk (pourtant à l'opposé de mon style de musique) que d'une Beyoncé (qui est complètement dans mon style de musique). 

Créatif, mais invisible.

Connu, mais méconnu. »




 

CindyComment